Sportif | May 24

Camogie

by Sean

Le camogie est un sport collectif d’origine irlandaise souvent considéré comme étant le sport d’équipe le plus rapide sur gazon.  Il s’agit d’une variante féminine du hurling.

Les règles

Le camogie se joue avec une crosse appelée hurley et une balle, sliotar, pas plus grosse qu’une balle de tennis, qui pèse environ 100 grammes, constituée d’un noyau de liège recouvert de cuir.

cid:image001.png@01CF34A6.2E7133E0

Il n’est autorisé de ramasser la balle qu’avec son hurley. La balle peut être passée avec la crosse, un coup de la paume de la main (lancer de balle interdit), ou d’un coup de pied. Par contre, on ne peut se déplacer avec cette balle qu’en la maintenant du bout de la crosse (solo-run) ou avec la main pendant quatre pas.

Le camogie est en principe un sport sans contact : les coups d’épaule, de coude ou de hanche sont interdits. La balle évolue principalement en l’air et est souvent frappée à hauteur du visage. Il n’y a pas de hors-jeu dans ce sport, d’où l’intérêt d’envoyer le sliotar loin devant.

Pour marquer des points, il y a deux méthodes : soit envoyer le sliotar au-dessus de la barre transversale, entre les perches, soit dans les buts gardés par le gardien. Dans le premier cas, chaque sliotar passé entre les perches donne un point. Dans le second cas, chaque but donne trois points à l’équipe qui le marque.

Les matchs

Une équipe de camogie est composé traditionnellement de 15 joueuses : une gardienne de but, 6 défenseurs, 2 milieux de terrain et 6 attaquants. Le terrain mesure 140m de long et 80m de large. Les terrains de camogie étant rare hors d’Irlande, les tournois européens se déroulent sur des terrains de football ou de rugby, avec des équipes de 7 à 9 joueurs.

La durée des matchs de camogie est de 60 minutes: deux mi-temps de 30 minutes. Ce temps de jeu peut être modulé en fonction des compétitions. Par exemple en Europe, les matchs durent généralement 25 minutes avec deux mi-temps de 12 minutes 30.

Le championnat européen en 2014

26 Avril – La Haye

24 Mai – Zurich

28 Juin – Luxembourg

2 Août – Belgique (Finale)

L’équipe de Paris Gaels championne d’Europe en 2012

Clodagh Ryan

Small but mightly. Living off her brother’s boy band fame. Her skills include teaching Johnny Deeps son hurling at school and carrying sliothars in her handbang around Paris.

Tina Phelan

“The Iron Lady” that hails from lovely Laois. Captain of the Paris Gaels Camogie team & Amateur launderette.

Elaine O’Neill

Queen of the 65′s. A true Gowran girl. As cute as they come but has a snore that would disturb the deepest of sleepers. DJ Carey is her ideal man.

Clare Clinton

“The Rock” at full back. Originally a footballer, she first picked up the hurl in Paris. Although it is said she’s Mayo at heart, yet claims to have Leinster origins.

Grace Dunphy

“The Queen Bee”. A lady in appearance and gesture, a demon on the pitch. Was once spotted holding a gaelic football in Paris, she has since received threatening letters from the Kilkenny county board.

Eileen Jennings

“Scooter.” Mayo’s greatest export, after the knitted cardigan. She has adapted wonderfully to the small ball in recent times. Twilights providing taxi services on her scooter, at competitive rates.

Laura Brody

From Clare originally, but as adapted well to the french ways. Spends her time practicing her handpassing, arguing over beef prices and raving at rock concerts.

Rebecca Murphy

A true Dub. Has returned to Ireland to begin training for the Iron Stomach Olympics in London.

Meghan Kogelman

“Van Bommel”. Works as Dutch Ambassador to Britain, spends her spare timing skyping Daddy.

Eleanor Howard

The only surviving Cork woman on the team (one is enough to have). Great international GAA experience with having played gaelic football in Milwaukee ,U.S.

Caoimhe Ní Mhuilleoir

Our only northern Camogie player, teacher by day and line 4 metro driver by night, the Belfast native.

0
 

Comments are closed.